Site logo

L’interdiction de stade en France : prévention et sanctions

La sécurité dans les enceintes sportives est une priorité absolue en France. Pour garantir cette sécurité, l’interdiction de stade est une mesure préventive ou punitive qui peut être imposée administrativement par le préfet ou judiciairement par un tribunal.

Cet article détaille le fonctionnement de ces interdictions et les recours possibles pour les personnes concernées.

Quels sont les fondements de l’interdiction de stade ?

L’interdiction de stade est un dispositif légal visant à prévenir les actes de violence et à assurer l’ordre public lors des événements sportifs. Elle se matérialise par une interdiction formelle d’accès à l’enceinte du stade et, parfois, à ses environs immédiats.

L’interdiction de stade peut être administrative ou judiciaire.

Quelles sont les causes de l’interdiction administrative ?

L’interdiction administrative est une mesure de prévention. Elle peut être prononcée pour les raisons suivantes :

  • comportement violent ou raciste lors de matchs précédents ; 
  • appartenance à un groupe de supporters faisant l’objet d’une dissolution ou suspension ;
  • menace avérée à l’ordre public. 

Il est important de souligner que cette interdiction peut être imposée même en l’absence de condamnation judiciaire. Elle est prévue à l’article L332-16 du Code du sport.

Comment se déroule l’interdiction administrative ?

Le préfet, ou le préfet de police à Paris, émet un arrêté d’interdiction de stade sans audition préalable de la personne concernée. La notification de cette mesure est ensuite effectuée avec mention explicite des motifs de l’interdiction.

Quel est la durée de l’interdiction administrative ?

Les individus faisant l’objet d’une interdiction de stade sont inscrits dans le fichier national des interdits de stade. Cette interdiction peut s’étendre jusqu’à 2 ans, ou 3 ans en cas de récidive.

Comment contester la décision d’interdiction administrative de stade ?

La décision préfectorale peut être contestée devant le tribunal administratif compétent. Le non-respect de cette interdiction expose la personne à une peine d’un an d’emprisonnement et à 3 750 € d’amende.

Quelles sont les causes de l’interdiction judiciaire de stade ?

L’interdiction judiciaire de stade est prévue à l’article L332-11 du Code du sport.

Elle est prononcée par un tribunal à la suite d’une condamnation pour des délits liés à la violence dans le cadre sportif, tels que :

  • actes de violence à l’intérieur ou à l’extérieur du stade ; 
  • introduction ou consommation excessive d’alcool dans les stades ; 
  • incitation à la violence ou à la haine ;
  • introduction ou utilisation de fumigènes ;
  • participation à un groupe dissout ou suspendu par le préfet. 

Elle vise à prévenir ou sanctionner la violence dans les stades.

Comment se déroule l’interdiction judiciaire de stade ?

En tant que sanction pénale, elle est prononcée lors d’un jugement par un tribunal.

Elle peut être assortie d’une obligation de se présenter aux forces de l’ordre pendant les matchs interdits.

Les données de l’individu sont également enregistrées dans le fichier national des interdits de stade et communiquées aux clubs et fédérations sportives.

Quelle est la durée de l’interdiction et quelles sont les voies de recours ?

L’interdiction judiciaire peut s’étendre jusqu’à 5 ans. Elle est contestable devant la cour d’appel compétente.

Quelle est la sanction en cas de non-respect de l’interdiction judiciaire ?

L’ignorance de l’interdiction judiciaire est passible de sanctions sévères, allant jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende (article L332-13 du Code du sport).

En conclusion

L’interdiction de stade est un outil juridique essentiel pour maintenir la paix et la sécurité lors des rencontres sportives. Les mesures prises doivent cependant être proportionnées et respecter les droits des individus. Les personnes concernées doivent être informées de leurs droits de recours et des implications d’une telle interdiction.

Si vous faites l’objet d’une interdiction ou que vous souhaitez effectuer vos recours, consultez un avocat spécialisé.

En somme, ce dispositif juridique contribue à la sécurité des événements sportifs tout en respectant les procédures équitables et les voies de recours disponibles pour les citoyens. Il est fondamental pour tout acteur du monde sportif (organisateur et supporter) de comprendre les enjeux de l’interdiction de stade afin de favoriser un environnement sportif sain et sécurisé. 

Poursuivre la lecture

01 Mar 2024
La pêche de loisir en mer : un guide complet

La pêche de loisir en mer offre une évasion incomparable pour les amateurs de la mer…

29 Fév 2024
Les subtilités de la pêche en eau douce : un guide juridique essentiel

La pêche en eau douce est plus qu’un simple loisir ; c’est une passion qui…

26 Jan 2024
La licence sportive en France : votre passeport pour la compétition et le loisir

La pratique du sport en France, qu’elle soit compétitive ou récréative,…