Site logo

Siren et Siret : les clés de l’identification des entreprises en France

Pour pouvoir identifier efficacement une entreprise, il existe des outils qui en facilitent la connaissance, le Siren et le Siret.

Ces identifiants uniques jouent un rôle crucial non seulement dans l’administration et la gestion des entreprises mais aussi dans leur visibilité et leur crédibilité sur le marché.

Cet article vise à expliquer ces termes, en explorant leur signification, leurs différences et leur importance pour les entrepreneurs et les entreprises en France.

Qu’est-ce qu’un Siren ou Siret ?

Le Siren, ou système d’identification du répertoire des entreprises, est un numéro unique de 9 chiffres attribué à chaque entreprise française à sa création. Ce numéro sert d’identifiant national, permettant d’accéder à diverses informations juridiques et financières relatives à l’entreprise.

Par extension, le Siret (système d’identification du répertoire des établissements) comprend 14 chiffres. Il s’agit des 9 chiffres du Siren, suivis de 5 chiffres supplémentaires, connus sous le nom de NIC (numéro interne de classement). Ce numéro spécifique identifie chaque établissement de l’entreprise et offre une précision du lieu géographique de l’activité que le SIREN seul ne peut fournir.

La principale différence entre ces deux identifiants réside dans leur portée. Le Siren identifie l’entreprise dans sa globalité, tandis que le SIRET distingue chaque lieu d’activité ou établissement de cette entreprise sur le territoire français. Cette distinction est fondamentale pour la gestion administrative et financière, offrant une cartographie précise de la présence géographique de l’entreprise.

Le Siren et le Siret servent de clefs d’accès à une multitude d’informations sur les entreprises. Ils facilitent ainsi les interactions entre les entreprises, les administrations et le public. Ils assurent une transparence et une traçabilité essentielles dans l’économie française, contribuant à la sécurité et à la confiance dans le monde des affaires.

Comment obtenir les numéros Siren et Siret ?

L’attribution des numéros Siren et Siret est automatique et se fait à la suite de l’immatriculation de l’entreprise, sans aucune démarche supplémentaire requise de la part de l’entrepreneur.

Ces numéros sont essentiels pour l’identification officielle de l’entreprise et de ses établissements dans les transactions commerciales, les formalités administratives et les démarches juridiques. En effet, le numéro Siren est présent sur les fiches de paie et les courriers de l’entreprise. Le numéro Siret apparaît sur les factures de l’entreprise.

Les procédures de changement des numéros Siren et Siret sont strictement encadrées. Le numéro Siren perdure avec l’entreprise jusqu’à sa fin de vie (cession, liquidation ou décès de l’entrepreneur). Le numéro Siret varie lorsqu’il y a un changement dans le lieu d’exercice de l’activité.

La récupération de ces numéros, en cas de perte, peut être effectuée via des plateformes officielles telles que le répertoire Sirene ou l’annuaire des entreprises.

Conclusion

Les numéros Siren et Siret constituent les fondations de l’identité administrative des entreprises en France.

Que vous soyez un nouvel entrepreneur ou une entreprise établie, ces numéros sont au cœur de vos interactions commerciales, administratives et légales, symbolisant votre existence et votre activité au sein de l’économie nationale.

Pour tous vos besoins juridiques, consultez notre annuaire d’avocats.

Besoin d'un avocat ?

Poursuivre la lecture

04 Avr 2024
Contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape) : guide complet pour futurs entrepreneurs

Le chemin de l’entrepreneuriat est semé d’incertitudes et de défis. Pour les…

26 Mar 2024
La micro-entreprise : guide complet des étapes clés et formalités

Dans l’univers entrepreneurial, la micro-entreprise se distingue comme un régime…

26 Mar 2024
Micro-entrepreneur en France : ce qu’il faut savoir

L’aventure entrepreneuriale attire de plus en plus de Français, et le statut de…